Paysages au carré

Vous me direz, encore des peintures au carré ! Et oui, après les portraits, maintenant les paysages au carré. Cela veut-il dire que je tourne en rond ? Je dois avouer que ce format me plait particulièrement. C’est peut-être l’envie de sortir des formats conventionnels. Sans doute aussi compte tenu de ma fainéantise, un format carré m’en fait moins à peindre sur les côtés ! Mais non, je plaisante. Ce que je peux dire en tout cas, c’est que le format vertical pour un paysage (à la française) est un cadre qui ne m’inspire pas trop. Ce qui peut me séduire à la limite, ce sont les formats verticaux où le rapport largeur/hauteur serait très différencié. Mais les sujets de paysages susceptibles de se composer dans de tels formats sont un peu plus rares. Chinois et Japonais s’y sont confrontés merveilleusement. Je les laisse tout à leur art.
Pour cette galerie, des sujets simples, habituels. Quelques arbres, un coin de champ ou de forêt lors de balades, un chemin, quelques ambiances saisies au lever du soleil en campagne. Voilà pour mon univers. Pour la technique, certains visuels sont réalisés à la gouache, d’autres à l’huile. Cherchez à les différencier si ça vous amuse.

7 réflexions sur « Paysages au carré »

  1. 8 11 13 pour moi…….je croyais que le format carré était le plus difficile à traiter ?????
    Tu as déjà sévi d’ailleurs dans ce format. je suis toujours sidérée du travail énorme que représentent tous ces visuels…..Toujours ton intérêt pour la nature, l’oxygène quoi !
    Je ne sais pas trop distinguer gouache et peinture à l’huile mais c’est beau.

    • Le format carré est moins usité. Il correspond moins à une vision panoramique naturelle chez l’être humain. On balaie le paysage de façon horizontale et la norme veut que le format paysage réponde à cette habitude naturelle. Pour moi le format le plus particulier est le format vertical. En photo le format paysage est issu du film 24X36. C’est un format un peu plus allongé que le format paysage en peinture. Le format portrait en peinture n’est pas un format paysage inversé. Il est moins haut, un peu plus court. Composer en carré, demande avant tout de bien cerner les éléments à conserver dans le cadre. Il faut éliminer pas mal puisque le cadrage est restreint. Il faut voir “carré” au lieu de rectangle…éventuellement sur le terrain trouver son sujet avec un viseur carré.

  2. Tout ça est très bien ! Avec de très belles réussites . J’aime bien ces teintes ” sèches ” un peu comme du pastel . Des sujets sans esbroufes, du non pittoresques mais que tu as peins quand même .

    • merci pour ton appréciation qui m’assure de ta compréhension.
      J’ai toujours apprécié tes sujets de nature, simples, sans “fantasmes lyriques”.
      Une nature simple, des parties de paysages sans emphase qui ne réclament pas de littérature.
      Simplement de l’observation, sans vouloir y greffer une histoire, un sous entendu psychologique ou un état sentimental.
      De la simplicité avant tout et laisser la qualité du regard et la qualité de la peinture parler d’eux-mêmes.
      Dans des sujets aussi simples, il y a beaucoup de difficultés que le novice ne percevra pas.
      Je n’ai jamais compris les artistes qui se lancent dans des sujets complexes,
      pour finalement démontrer qu’ils ne sont pas capables de les maitriser.
      Beaucoup veulent faire passer leurs émotions ou leurs sentiments dans leurs peintures.
      C’est souvent raté lorsque l’émotion, ou la volonté d’exprimer à tout prix un sentiment,
      prend le pas sur la peinture elle-même.
      J’ai constaté que plus les artistes sont “grands”, plus leur peinture est le reflet du fruit
      de l’observation et de la réflexion. Et cette peinture devient de moins en moins “intellectuelle” et
      se simplifie pour devenir plus juste, plus forte.
      La peinture reste pour moi une question de “sensations” à traduire avec des moyens techniques.
      La participation des sens face à la nature est la meilleure école qui mêne à tout progrès pictural.
      Finalement, il faut peindre comme on est, ce qui n’est pas une moindre affaire.

Je vous remercie de laisser un commentaire sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.