Trait-portrait.

L’automne est là, bien installé maintenant et il sera difficile d’arrêter sa progression vers l’hiver qui, il paraît devrait être rigoureux. Même si quelques belles journées fleurissent encore par-ci par là, je ne suis pas dupe, nous allons vers des journées grises, sans lumière. Tout ça n’est pas pour m’inciter à sortir peindre dans le froid ou l’humidité. Et pourtant, il y a de belles choses à faire sur le vif. J’attendrai que le courage me revienne.

Pour l’heure, je fais une petite mise à jour comme toujours en parallèle de Facebook. Pas de paysages, ni d’inspirations maritimes cette fois-ci. Je ne pensais pas me lancer avec autant de plaisir dans les portraits. Une certaine appréhension face à la difficulté que représente la figure humaine et pire encore, celle de la ressemblance surtout avec les enfants, m’a longtemps fait hésiter à me lancer. Quelques rencontres, quelques échanges avec des amis peintres, m’ont encouragé à mettre mon appréhension de côté. Mais, comme la chose n’est jamais gagnée, il y a encore un grand écart entre ce que je vois et ce dont je suis capable de réaliser. Il me reste comme toujours, de sérieux progrès à faire.

John Singer Sargent - Autoportrait 1906

John Singer Sargent – Autoportrait 1906

John Singer Sargent, était un peintre américain qui excellait dans les portraits, il disait avec une pointe d’humour :
“Chaque fois que je peins un portrait,
je perds un ami.”

 

 

 

 

 

 

9 réflexions au sujet de « Trait-portrait. »

  1. Voilà Serge tu as encore teinté la toile aux couleurs du moment et vraiment l’automne te va bien tant au niveau des paysages que des portraits, bravo , c’est sans doute çà le talent.

  2. La galerie est riche en diversité. Tous sont intéressants et vivants. Le premier autoportrait me laisse toujours dubitative….Les deux derniers (c’est chloé ?) sont vraiment très beaux.

    • Ça te laisse dubitative car tu cherches de la ressemblance. Je l’ai montré à d’autres personnes, sans parler d’autoportrait et ça passe très bien, au niveau de la couleur originale et du coup de pinceau énergique. Un tableau peut se satisfaire juste de son expression picturale.

Laisser un commentaire