Morbihan dessins

Oil Stick Sennelier

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que j’alterne le dessin ou tout du moins une autre technique plus légère avec celle de la peinture.
Cette alternance de médiums qui me fait passer d’un matériel un peu encombrant à des outils plus légers m’offre une plus grande liberté de mouvement. Je peux en l’espace d’une matinée choisir différents sujets et réaliser au moins deux ou trois dessins encrés ou graphités. Dans cette série j’ai exploité plusieurs outils qui ne demandent pas trop de matériel. 

Les arbres traités dans les bruns sont réalisés avec 3 Oil Stick de chez Sennelier. Sur toile ou sur papier enduit au Gesso, cette huile solide en bâton a l’avantage de sécher comme toute couleur à l’huile, contrairement au pastel gras qui ne sèche jamais. Un peu d’essence de térébenthine ou de médium pour en accélérer le séchage ou créer des transparences à l’aide d’un pinceau sont les seuls ingrédients à transporter.

La trilogie du vieil arbre a été réalisée dans la matinée avec 3 techniques différentes. Petite boite de graphite aquarellable Art Graf, un pinceau et un peu d’eau sur papier aquarelle pour le premier dessin. Encre noire Pébéo et plume taillée dans un cure dents plastique pour le second. Enfin pour le troisième, encres scolaires (déjà évoquées ici), pinceau et eau.

Le matériel de base.

Ces différentes techniques se retrouvent sur les dessins suivants sauf les deux derniers de la série où j’ai utilisé un crayon pastel sec pour l’un et une mine de plomb pour l’autre.

9 réflexions sur « Morbihan dessins »

  1. Le visuel en tête, ici, c’est pratiquement une silhouette de personnage…..
    Ah les arbres sont des sujets heureux de se faire manipuler au gré de tes outils…..i
    Très beau travail.

  2. J’ai été montrer aux arbres leurs portraits, ils apprécient vraiment et me disent être prêts encore à prendre la pose même sans pause café réglementaire…. Les propriétaires des arbres apprécient aussi sans modération
    A bientôt

  3. Je suis toujours aussi impressionné par la qualité est la quantité de tableaux et d’oeuvres réalisées tout au long de l’année cela nous régale. Pour les nus actuellement ça doit être beaucoup plus facile à trouver des modèles avec la canicule les volontaires doivent être nombreux… alors bon courage Serge, en attendant avec impatience la suite…..

Je vous remercie de laisser un commentaire sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.