Marché

La plupart du temps en été, c’est sous le soleil et le ciel bleu que s’ouvrent les marchés du sud de la France. Une foule dense se presse lentement et se mélange dans les ruelles bordées d’étals colorés et odorants. Du stand d’épices ou le safran, le thym et autres  ingrédients embaument tout le marché, s’ajoutent les fragrances des savons parfumés, des centaines d’huiles essentielles, aussitôt couvertes par les effluves pesantes du fromager tout proche. Les chalands sont conviés systématiquement à une petite dégustation. Le rôtisseur fait dorer ses volailles dont la peau dorée crépite en laissant fuser quelques postillons de graisse. Mieux vaut faire un petit écart et laisser le pauvre homme rougeoyant et suant, maîtriser le feu dévorant de sa machine. Une foule bigarrée déambule, se pousse, piétine en se remuant tel un gros serpent repus. Les uns veulent aller à droite et les autres à gauche. D’un bord à l’autre, la traversée se risque parfois de quelques énervements…surtout pour les autochtones qui ne sont pas là pour visiter le marché mais pour faire tout simplement leurs courses. Parfois un peu à l’écart comme un îlot préservé, quelques personnes se regroupent et échangent quelques mots, transmettent bonnes ou mauvaises nouvelles, saluent une amie, une connaissance. C’est aussi sur les marchés que surgissent “des têtes et des personnalités”  qui trouveraient sans difficulté une représentation dans une comédie filmée ou constitueraient le sujet d’une peinture.

8 réflexions sur « Marché »

  1. Nouveau ces scènes de vie mais cela te va bien….Pas évident justement de restituer l’ambiance en travaillant d’après photo. Mais c’est bien l’été, le soleil, les couleurs…..

    • Oui, c’est fait appareil autour du cou genre “je me balade comme un touriste”. Sans aucune visée. Ça donne des attitudes assez naturelles et inattendues. mais, il y a beaucoup de déchets dans les images 😉

    • Non Philippe, je me promène au milieu des gens avec mon chevalet et mes peintures…je leur demande de s’arrêter une heure ou deux…Certains le font gentiment et d’autres pas du tout…c’est pour ça que dans le fond, j’ai des flous :-)))))

Je vous remercie de laisser un commentaire sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.