Tristes restes

Quelques baraquements au milieu de la dune grise infestée de lapins insouciants, des pistes qui se croisent en direction de la côte toute proche, des voies étroites qui se perdent dans des massifs épineux, il n’était pas nécessaire de rajouter une couche de brume poisseuse pour rendre l’endroit particulièrement désolant. J’ai pu m’imaginer tout un passé très dramatique au risque d’une interprétation bien loin de la réalité. De l’occupation allemande jusqu’à nos jours, en passant par l’installation de l’armée française qui y effectuait des essais de tirs, cette lande balayée par les vents marins, n’offre pas grand intérêt historique à part ces quelques signes ou débris datés d’hier et d’avant hier. Difficile de faire la part des choses entre ce qui appartient vraiment à l’histoire et ce qui appartient à la banalité de notre époque. Les couches d’histoire se sont superposées dans la plus grande indifférence. Aujourd’hui, le vent balaie la pelouse rase et fait plier les pins maritimes, l’air salin ronge le métal, arrache au béton sa peau rugueuse, et expose au froid et à la solitude le squelette cramoisi de quelques gardiens fantomatiques.

7 réflexions sur « Tristes restes »

  1. Une ou plutot des images très loin de ce que l’on imagine dans cette partie de territoire là ! ton univers de prédilection très original plutôt que ciel bleu mer émeraude etc etc… il y a cependant du vrai parmi les étapes très dures et marquantes de cette partie de la côte…., notemment au fort oû 50 résistants y ont été fusillés. Encore l’ancou qui est passé par là !!!!!

  2. Très angoissant d’autant plus que ce lieu chargé d’histoire se situe dans la lande bretonne qui est elle même parcourue de légendes. Ces très belles nous font ressentir tout ce passé.
    C’est incroyable que ces vestiges se soient si bien conservés
    Merci serge

  3. Non dirait-on Bon, alors je recommence
    Magnifique Serge ! Quelle ambiance de désolation renforcée par ton traitement de l’image (et une météo particulièrement lugubre…). Me livrerais-tu ton secret pour ces effets de flou en périphérie ? Morbihan ???

Je vous remercie de laisser un commentaire sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.