Portrait de Jean

Le portrait est un thème récurrent dont je ne peux pas me passer. J’ai participé hier à une séance de nu par vidéo online. Nous étions plus d’une cinquantaine connectés du monde entier à nous retrouver sur internet autour d’un très beau modèle. Le modèle avait prévu, entre autre, une pose de 30 minutes consacrée uniquement au portrait. Trente minutes permettent avant tout de réaliser une pochade, une esquisse colorée des lumières, de quelques traits particuliers de la personne.

Ce petit exercice aussi rapide et minimal soit-il, a réveillé mon envie de modeler quelques figures. J’avais mis de côté des sticks huile Sennelier que j’avais peu utilisé. Il était temps d’en tirer profit. Les sticks huile, sont de gros bâtons de couleur à l’huile. La matière est très onctueuse, très grasse. Il ne faut pas les confondre avec les pastels à l’huile. Les sticks, sèchent exactement comme la peinture à l’huile alors que les pastels à l’huile ne sèchent jamais. Il en va de même pour le résultat. Une peinture réalisée avec des sticks sèche rapidement et n’a pas besoin d’être protégée. Le pastel lui, devra être systématiquement encadré. Je ne possède pas beaucoup de couleurs. En tout cas pas suffisamment de tons pour traiter facilement la couleur chair. Mais j’ai fait avec. Comme support, j’ai choisi un papier à grain, genre papier aquarelle préparé d’un enduit “Gesso” recouvert d’une couche de couleur acrylique.

Pas de dessin préparatoire. J’ai l’habitude de commencer mes peintures en dessinant/peignant. C’est la meilleure façon de placer les masses et de créer les volumes au bon endroit le plus précisément possible. Les premières couches de couleur accrochent durement sur l’apprêt. Pas facile d’étaler la matière avec les doigts. Et puis, couche après couche la couleur s’épaissit, la pâte devient de plus en plus onctueuse et là, ça devient un régal. Toute la construction du portrait se fait petite touche par petite touche et le travail avec les doigts devient essentiel. Il faut enlever, adoucir, remettre, gratter, mélanger sans cesse. Un geste trop appuyé creuse la couleur, détruit la forme ici, la modèle ailleurs. Le plus difficile avec ces gros sticks, c’est de parvenir du premier coup à placer la touche de couleur juste au bon endroit. Il faut peu de choses pour louper un détail. Il m’aura fallu deux heures trente pour réaliser le portrait. Je finis avec le bout des doigts douloureux, la peau bien entamée et les mains totalement barbouillées de peinture. 

17 réflexions sur « Portrait de Jean »

  1. Quel portrait!!!! Je ne connais pas Jean mais je pense que je le reconnaîtrais si je le croise, ce qui est peu pro!! En tout cas superbe travail de confinement

    • Merci Bruno, Jean est un modèle très intéressant à dessiner. De plus l’angle de vue en plongée apport un effet intéressant à travailler.

  2. Bonsoir, de ce dimanche soir 10.5 – vous seriez donc en Bretagne…je vous envie, si c’est le cas – quelle belle note que vous venez de faire !! si vous pourriez me dire, m’aider à trouver, ce genre de séances de nu par vidéo on line – merci – belle découverte de ces sticks huile Sennelier – j’ai une grande envie de faire un essai avec un ou deux, par curiosité, bien que l’huile, j’ai laissé depuis un moment, mais vous m’en donnez l’envie – donc vous êtes avec un support bleu clair ? c’est çà ? belle vidéo !! et merci pour ce partage – très très belle réalisation et en plus, en manquant de couleurs !! doué vous êtes !! Cathy

  3. Mais c’est “notre” jean si j’ai bien compris, et d’après ce que je vois !!!!! Superbe ton portrait. Le modèle est aussi intéressant pour le nu que le portrait ! ça pourrait aussi être une idée pour la rentrée avec Ely ? C’est réussi en tous cas, comme tout ce que tu fais !

    • C’est comparable à l’huile, plus instinctif car on n’a pas besoin de mélanger les couleurs sur une palette. C’est direct sur le support 😉

  4. magnifiquement réalisé! et c’es très intéressant de pouvoir suivre toutes les étapes de cette oeuvre.. encore une fois bravo!

  5. Quel cadeau que tu nous fais ce matin! J’adore! Magnifique portrait! Personnellement les pastels à l’huile me laissent un mauvais souvenir…Mais toi, tu as eu du plaisir à te salir les mains! avec brio! Merci!

    • Bonjour Martine, merci. Je comprends bien que le pastel te laisse un mauvais souvenir…je n’en ai pas un très bon également. Mais, ici j’ai employé des sticks huile…c’est très très différent comme matière et comme rendu. C’est très proche de l’huile traditionnelle.

Je vous remercie de laisser un commentaire sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.