2 réflexions au sujet de « vaucluse-09-2016-03 »

  1. Ah ce ciel vibrant ! Ah cette ombre, cette composition, cette simplicité… Je ne connais pas du tout l’huile soluble à l’eau, mais vous en tirez un beau parti.

Laisser un commentaire